Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

....je ne voyais plus son visage, son corps presque immobile, derrière moi, s’arrêta de danser un instant, pour suspendre, par jeu, les battements de mon cœur emballé.

La gitane , février 2004

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :